top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurStephan Ruvio

Les 3 atouts essentiels de l'apprentissage du chinois mandarin

Dernière mise à jour : 3 avr. 2023




Langue la plus pratiquée dans le monde, quel défi plus excitant que l'apprentissage du chinois mandarin ? Si d'aventure l'opportunité d'aller à la rencontre de cette langue s'offre à toi, tu seras surpris de marcher sur un terrain balisé d'incroyables découvertes. Qu'elles te touchent directement au sein de ton fonctionnement interne ou de tes interactions avec ton environnement, elles participent sans contexte à une dynamique qui t'en sortira grandi.







Nul n'est censé l'ignorer, le cerveau reste le moteur à la fois le plus précieux et le plus complexe totalement dévolu à la bonne conduite des péripéties de la vie. Loin d'être le seul observatoire sensible dominant la plus haute partie de ton corps et garant de tout son équilibre, il n'en reste pas moins ce diadème à polir avec la plus grande attention, le soin le plus appliqué. Le solliciter, est-ce le fatiguer ? Loin s'en faut, bien au contraire, à condition qu'il soit nourri et surpris de la meilleure des façons qu'il soit.




Si l'objectif avoué de tout esprit sain consiste à générer du bonheur, l'apprentissage des langues reste l'un des rouages essentiels à cette destination vers l'équilibre. Tout naturellement, les spécificités du chinois mandarin réveillent le cerveau dans ce qu'il a de plus spectaculaire et de plus énergique en le considérant comme un muscle à part entière.


De par sa structure, la langue, faite de sons et de signes nouveaux (l'écriture calligraphique), participe à développer la plasticité cérébrale jusqu'à sa motricité fine, se targuant de mettre en évidence une souplesse et une flexibilité parée à toute épreuve. De façon encore plus édifiante chez l'enfant, elle contribue ainsi à générer des actions essentielles sur le repérage dans l'espace et la compréhension tout en stabilisant sa charpente intellectuelle et en prévenant les déficiences.








Une fois établie une telle connexion, l'apprentissage du chinois mandarin n'a plus qu'à guider le cerveau sur le chemin de la confiance en soi et lui ouvrir les portes d'un accès au monde sans plus aucun complexe. L'approche d'un environnement hostile avec les difficultés et les craintes qu'il peut engendrer ne reste plus qu'un vague obstacle que la maîtrise de soi rend dérisoire.




Même si c'est un univers auquel tu t'es déjà certainement confronté, de par son hégémonie économique jusqu'à sa célèbre cuisine, il a su s'imposer dans le monde occidental dans de nombreux autres domaines. Il ne faudrait pas oublier qu'il doit sa richesse en partie à une culture traditionnelle millénaire. En t'intéressant aux spécificités du chinois mandarin, tu t'apercevras qu'il a ainsi marqué de son empreinte une grande partie de nos préceptes de vie étroitement liés à la notion d'équilibre au travers des cinq grands piliers qui nous accompagnent vers la voie de la paix, encore aujourd'hui :














De la force, il n'y a ni adversité ni guerre dans ce que constituent les deux notions. Si dans la psychiatrie occidentale on parle de la bipolarité comme la dénomination d'une maladie clinique hantée par des antagonismes en lutte permanente, dans la pensée chinoise le terme est utilisé comme la rencontre de constitutions et d'énergies contraires qui vont créer la richesse. L'harmonie reste alors au centre des préoccupations à partir du moment où les deux impulsions travaillent dans le même sens au sein d'un système commun. Bénéficiant de cette circulation complémentaire et pondérée des énergies, le corps devient un pôle d'attraction traité avec soin.




Cela va de soi que pour obtenir une macro-vision de la place du Yin et du Yang dans les systèmes gouvernants, il faut sortir du corps en tant que support des complémentarités pour intégrer la pensée en tant que philosophie d'action.



Depuis fort longtemps, celle-ci essaie de lorgner du côté du confucianisme afin de rendre à la société l'équilibre dont elle a besoin pour éviter tout débordement et agir vers une adaptation de l'homme au monde. C'est alors que les principes mêmes de la pensée confucianiste s'accordent à mettre en lumière un souci de consensus social basé sur plusieurs fondements que Pierre de Lauzun a développé ailleurs :




S'il semble en totale contradiction avec la pensée précédente, le taoïsme n'en reste pas moins complémentaire. Si le premier implique une action sur l'environnement pour acquérir l'équilibre, dans le deuxième, il revient à l'homme de s'effacer et d'intégrer toutes les valeurs du monde sans se soucier de les modifier. Il s'agit ici de s'accomplir en elles et avec elles tout en se libérant du monde pour mieux s'en rapprocher. Il y a une forme d'acceptation naturelle et d'adaptation sur laquelle toute contrainte n'interfère pas. Ce souffle-là reste la condition même de la quête de la Voie du vide, disposition essentielle à la recherche de l'équilibre dans le taoïsme mettant en exergue une approche différente de la sérénité.




Plus concrètement, si l'on s'accorde à établir un lien entre les différents courants de pensées que le chinois mandarin transporte en lui, on y trouve la volonté commune d'une bienveillance optimisée de l'homme à l'intérieur du monde. Prendre en compte telles qu'elles existent les énergies représentées par les éléments (vision taoïste) en modifiant ce qui obstrue leur bonne circulation (vision confucianiste). Effectivement, il y a dans la pratique du feng shui, défini comme l'harmonie des rapports entre l'homme et son environnement, l'objectif thérapeutique de mettre à bien la circulation des énergies dans les espaces de vie. Celle-ci ne peut s'accomplir sans l'intervention de l'homme dans la réappropriation des éléments qui l'entourent et leur réorganisation. Ce qui participera à drainer l'énergie propice à :









Pour en finir avec ce tour d'horizon, quoi de plus naturel que de s'intéresser à la place des arts martiaux ? Elle reste évidemment le point de rencontre entre les piliers précédents car elle les met en scène dans l'expression du corps et sa gestuelle. Qu'ils soient naturellement ancrés dans la culture asiatique et dans sa pensée, les arts martiaux sollicitent le corps par une poétique du mouvement passant de la vitesse d'exécution à la précision technique et la flexibilité du geste. Ils n'en oublient pas pour autant d'intégrer une expérience méditative et douce que l'on retrouve notamment dans le tai-chi-chuan. N'omettons pas également, et je l'ai signalé ailleurs, qu'un rapport étroit avec la pratique de la calligraphie chinoise fixe les arts martiaux dans une combinaison de forces contrastées tout en préservant le juste équilibre entre le corps et l'esprit. La réduction du stress et de l'anxiété finit par avoir raison des bouleversements de la vie moderne.




Une fois que tu as intégré que l'apprentissage du chinois mandarin reste un rouage essentiel à ton développement, tu comprendras qu'il t'aidera également à affronter l'environnement dans un état d'esprit différent, criblé de certitudes. Si jusqu'à présent tu hésitais à faire le premier pas, en assimilant ce pas-là tu t'ouvriras les portes d'un horizon vaste dans lequel loisirs et marché du travail te tendront les bras.




Longtemps renfermée sur elle-même, la Chine est devenue avec le temps une des plus grandes puissances économiques mondiales, happée par les autres pays du globe n'hésitant plus à faire appel à elle pour leur production ou leurs échanges commerciaux.


À compétences identiques sur le plan technique avec un autre candidat, gratifier ton CV de la mention "chinois mandarin écrit et parlé" te consacrera plus que jamais sur le marché du travail comme LA personne rare et précieuse pour le poste à pourvoir. Il te permettra non seulement de communiquer et négocier de ton pays d'origine mais aussi de t'expatrier, encore plus aisément depuis que la Chine accueille les travailleurs étrangers. Dans les deux cas, maîtriser la langue offrira une valeur diplomatique à ton profil professionnel.





Pour le plaisir, la beauté et l'osiveté, te voilà paré pour faire abstraction de toute représentation préalable. Car ce n'est pas pour rien que l'apprentissage du chinois mandarin t'ouvre la porte d'un nouvel univers.


Forte de l'étendue de sa pratique, de la Chine à Taïwan, de Singapour à la Malaisie, ce n'est pas seulement 1,120 milliards de personnes que tu as la probabilité de côtoyer à travers cette langue mais aussi d'appréhender avec assurance et sécurité l'aventure que tu as décidée d'entreprendre. Voyager dans un nouveau continent avec la possibilité d'en maîtriser la langue, ou du moins d'en connaître les contours principaux, fera de toi plus un enfant adopté du pays qu'un touriste conquérant, donnant du crédit à ta curiosité et plus d'allant de la part des populations locales.



De tous les atouts inhérents au chinois mandarin, avant le seul apprentissage d'une nouvelle langue, on retiendra surtout la prégnance d'un art de vivre à part en entière. Un art qui demande de la patience, du respect, de la curiosité. Mais qui, avant tout, t'infuse une dynamique positive en totale adéquation avec ta santé et le bonheur de vivre dans ton environnement. Tu n'as donc plus aucune raison d'hésiter. Affranchis-toi de tes complexes et tiens-toi prêt à franchir le pas !
























134 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page